Tous les ans est organisée une dictée francophone au Salon du livre, dans le cadre de la Semaine de la Francophonie. Voici le texte de 2013:

 

Combien de francophones le monde compte-t-il aujourd’hui ? Quelque deux cent vingt millions aux dernières bonnes nouvelles ! Des milliards de mots de la langue française sont échangés chaque jour sous toutes les latitudes, de Montréal à Nouakchott, de N’Djamena à Port-au-Prince, de Papeete à Marrakech ! Des bonjours sous la pluie, des au revoir dans la nuit, des adieux comme celui que le poète Apollinaire colora de nostalgie : « L’automne est morte, souviens-t’en… », tout cela fait résonner le français à la surface du globe, quels que soient l’heure du jour ou le moment de la nuit, dans quelque lieu que ce soit !

Fin de la dictée juniors

Que d’aventures ont vécues nos mots baladeurs, que de terres lointaines ils ont visitées ! Certains s’y sont tellement plu, tellement sentis accueillis qu’ils se sont installés, intacts, dans la langue qui les hébergeait. Ainsi, les Russes amoureux parlent de leur « coup de foudre ». Passez-vous par Funchal ? Quelle surprise : on vous informe en termes français entés dans la langue de Saramago qu’à votre table, vous êtes « vis-à-vis » de Ronaldo qui joue dans l’ « équipe » de Madrid ! Votre voisin anglais vous parle du « savoir-faire unique » de ce Lusitanien qu’il faut « protéger ». Un Italien vous précise que son « cachet » est faramineux. Un Allemand vous décrit les tirs victorieux qui se sont succédé dans sa carrière. Un vrai « bouquet » ajoute-t-il. Vous proposez alors cette image signée Vénus Khoury-Ghata : « Des épaules de loup au long cours ». « Voilà ! » conclut l’Anglais.

 

Pour avoir participé à l'édition de l'an dernier, je peux vous dire que c'est loin d'être aussi simple que ça en a l'air!