Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de ne pas vour parler de francophonie à proprement parler, mais d'un sujet qui me touche personnellement : la SLA, ou Sclérose Latérale Amyotrophique, ou Maladie de Charcot.

Il s'agit d'une maladie neurodégénérative et qui détruit petit-à-petit les neurones touchant aux muscles. Elle touche en paritculier les motoneurones (les neurones qui donnent les ordres aux muscles). Ma grand-mère maternelle en est décédée et c'est pour cela que je voulais en parler. Il existe plusieurs types de SLA et dans le cas de ma grand-mère, elle a impacté les muscles de la bouche et des bras. Elle peut aussi toucher les jambes et conduire les personnes atteintes à ne pouvoir se déplacer qu'en fauteuil roulant.

Aujourd'hui, il n'existe aucun traitement efficace contre la SLA, à l'exception du riluzole, sensé ralentir les effets de la maladie. Vous l'aurez compris, elle est donc incurable.

La SLA en chiffres

On estime à environ 4500 à 6000 le nombre de personnes atteintes de la SLA en France. Environ 1000 cas sont diagnostiqués chaque année.

Les causes de la SLA

 

Les causes n'ont pas été clairement établies, mais selon les scientifiques, il semblerait qu'elle survienne dans certains cas précis :

  • une susceptibilité génétique : il existerait des formes familiales de SLA (au moins 2 cas dans la famille).
  • des facteurs environnementaux : la consommation d’une plante toxique favoriserait notamment les cas de SLA dans certaines régions du globe (Nouvelle-Guinée et Japon)
  • des facteurs biologiques : des anomalies de régulation d’un neurotransmetteur (substance responsable de la transmission des messages nerveux entre les neurones) ou d’un facteur de croissance, une dégénérescence de mitochondries (producteurs d’énergie dans la cellule),  un processus inflammatoire anormal et une mort cellulaire précoce sont avancés.

Les symptomes

  • une sensation de faiblesse dans une partie d’un membre,
  • des contractions ou secousses musculaires involontaires (fasciculations),
  • des crampes et contractures douloureuses,
  • une raideur dans les articulations et les membres,
  • des difficultés de coordination,
  • des troubles de l’équilibre pouvant entraîner des chutes,
  • une fonte musculaire,
  • une fatigue générale.

Complément d'informations : http://www.entrepatients.net/fr/sante/fiches-sante/sclerose-laterale-amyotrophique-sla