L'actualité libanaise est dominée par la création d'un nouveau gouvenement composé par Tammam Salam, après dix mois de blocage politique. Néanmoins, les Libanais sont sceptiques quant à la capacité de ce gouvernement à répondre aux énormes enjeux économiques que le pays doit relever, puisque les prochaines élections nationales auront lieu en mai prochain. Ce gouvernement aura fort à faire avec la guerre enS yrie, d'autant que le Liban n'a toujours pansé les plaies de sa propre guerre, entre 1975 et 1990. Aussi, il a été mis en place principalement pour assurer la mission sécuritaire du pays et s'occuper des questions de politique extérieure.